Le lifting des seins en Turquie pour traiter votre ptôse mammaire

lifting seins Turquie

Le lifting des seins en Turquie est proposé dans le cadre d’un séjour médical tout compris pour corriger la mastopexie. Corriger le relâchement de la poitrine tombante est donc possible grâce au lifting mammaire qui est pratiqué par les meilleurs chirurgiens plasticiens.
Cette intervention de chirurgie réparatrice permet de redonner le galbe des seins tombants et les redresser vers le haut. Il s’agit d’une chirurgie mammaire qui traite les seins qui ont perdu leur tonus et se sont affaissés suite à de multiples grossesses et allaitements, du fait de l’âge et des variations hormonales ou encore pondérales.

Pourquoi recourir à un lifting des seins ?

Il est indiqué de recourir à un lifting mammaire lorsque la femme constate une ptose c.à.d. un relâchement de sa poitrine. Cela se produit quand la peau soutenant le sein se distend et perd de sa fermeté, ou en cas de fonte adipeuse ou glandulaire. L’apparence du sein devient alors vidée en haut et le mamelon se dirige alors vers le bas.
Les candidates du lifting des seins sont les femmes qui ont des seins ayant perdu leur élasticité et leur tonus quel que soit la taille de leur poitrine.
En cas d’hypertrophie mammaire, c’est aussi le poids du sein qui peut causer son relâchement. Dans ce cas, lors d’une réduction mammaire, le chirurgien aura besoin aussi de retendre la peau du sein grâce à un lifting.

Pour en bénéficier c’est simple, demandez votre devis gratuit

devis express

Quel est le tarif d’un lifting seins en Turquie ?

Pour connaitre le prix du lifting des seins pratiqué en Turquie il suffit d’envoyer une demande de devis gratuitement en ligne. Les prix proposés par Aram Clinic sont à la portée de tous et incluent toutes les prestations du séjour médical tout compris.

Comment se déroule un lifting des seins ?

La cure de ptose mammaire chez la femme se déroule sous anesthésie générale et dure entre deux à trois heures.
Le jour de l’intervention, le chirurgien trace à l’aide d’un feutre chirurgical et délimite la zone à traiter et les incisions dont il a parlé avec la patiente avant l’intervention.

  • Dans un premier temps, il replace le mamelon et l’aréole dans une position plus haute.
  • Ensuite, il remodèle et remonte la glande mammaire.
  • Dans un troisième temps, il coupe le surplus cutané et redrape la peau restante autour du nouveau galbe de la glande mammaire repositionnée et du complexe aréole-mamelon.
  • Enfin, il ferme les sutures faites en utilisant du fil résorbable. L’emplacement des cicatrices sera tributaire de la technique chirurgicale employée et de la quantité de peau enlevée.

Afin de réduire le risque d’hématomes, le chirurgien peut poser des drains. A la fin de l’intervention, le chirurgien pose un pansement compressif qui sera enlevé le lendemain, à la sortie de la clinique et remplacé par un bandage de maintien ou encore par un soutien-gorge de contention.

Comment seront mes cicatrices après un lifting seins ?

Les cicatrices dépendent de la technique et du degré de relâchement :

  • Le round-block c’est une cicatrice circulaire qui résulte d’une incision circulaire autour de l’aréole. Elle est pratiquée en cas de relâchement minime des seins où le chirurgien supprime le surplus de peau en faisant une incision circulaire autour de l’aréole
  • Une double incision en T inversé : une ronde autour de l’aréole et une verticale sous l’aréole vers le pli sous mammaire. Ces incisions sont faites en cas d’un relâchement modéré des seins et le degré d’ouverture des incisions sera tributaire de l’importance de la ptose. Par exemple, l’ouverture sous le mamelon peut être réduite
  • La cicatrice sous forme d’ancre marine qui résulte d’un lifting des seins avec un important relâchement des seins. Une incision ronde autour de l’aréole + une autre verticale entre le bas de l’aréole et le pli sous mammaire + une troisième arrondie faite sous le sillon mammaire. Cette cicatrice se camoufle très bien par le soutien-gorge et par le sein lui-même

Le travail du plasticien dans ce cas est de poser un diagnostic précis et de choisir la bonne technique pour avoir des seins fermes. Aram Clinic veille également à collaborer avec les meilleurs chirurgiens qui font des incisions très fines et les plus courtes possibles.
Le rendu final doit être esthétique pour obtenir des cicatrices qui s’estompent bien au fil des mois.

Quels gestes peuvent être associés à un lifting des seins ?

Le lifting des seins peut être accompagné d’une réduction mammaire en cas d’hypertrophie mammaire et de relâchement.
Il peut être aussi associé à une pose d’implant mammaire ou encore à un lipofilling si la patiente désire augmenter le volume de sa poitrine.

Quelles sont les suites du lifting mammaire ?

Les suites du lifting mammaire sont peu douloureuses mais les antalgiques peuvent atténuer les éventuelles douleurs. Il est également possible de constater des ecchymoses et un œdème.
Un temps de repos d’une semaine est indispensable car, au cours de la première semaine post opératoire, il peut être gênant de soulever les bras. C’est pourquoi, il est recommandé d’avoir une personne qui peut vous aider dans les tâches domestiques.
Il est recommandé de porter un soutien-gorge de maintien nuit et jour tout au long du premier mois et d’éviter de porter les charges lourdes. Au bout de cette période, il est possible de reprendre progressivement les activités sportives.

Quel est le résultat d’un lifting des seins ?

Le résultat du lifting mammaire se voit dès que les ecchymoses et l’œdème disparaissent. Des seins rehaussés et bien fermes sont le résultat de la chirurgie de rehaussement des seins. Dès le troisième mois, la patiente peut constater la forme raffermie de sa nouvelle poitrine mais le résultat définitif ne sera visible qu’après une année.

La clinique Aram dans les médias

Des garanties internationales pour votre sécurité